Citoyens français, prenez deux minutes pour lire ceci et partagez un maximum !

>>Citoyens français, prenez deux minutes pour lire ceci et partagez un maximum !

Citoyens français, prenez deux minutes pour lire ceci et partagez un maximum !

Jean-Loup IZAMBERT, l’auteur du livre « 56 : L’État français complice de groupes criminels », était l’invité de Elise Blaise sur TV Libertés. Il y explique la genèse des conflits au Moyen-Orient et notamment la complicité des dirigeants politiques français avec des groupes terroristes, qui sèment désormais le chaos un peu partout dans le monde. À cette occasion, IS Edition en profite pour revenir sur les récentes actualités dont nous nous serions tous bien passés.

Orchestrée depuis l’Élysée, la désinformation par les médias français est actuellement omniprésente, accentuée par un climat de peur et de divisions savamment relayé par François Hollande et Manuel Valls, qui indiquent sur un ton faussement solennel que « la France est en guerre ».

Non messieurs, la France n’est pas en guerre. VOUS êtes en guerre !

Les Français ne vous ont pas donné mandat pour financer les groupes rebelles « modérés » qui se retournent maintenant contre eux, ni pour déstabiliser des nations telles que la Libye ou la Syrie.

De grâce, cessez donc de venir vous présenter après chaque attentat dans votre costume de pompier pyromane, la larme à l’œil et la main sur le cœur, pour faire remonter votre côte de quelques pour cent dans les sondages. Depuis les tragiques événements de Charlie Hebdo et leur pathétique récupération politique, les Français ne sont plus dupes.

Censure ou coïncidence ?

Sachez, chers internautes, que le livre « 56 » (qui dénonce les divers agissements de « nos » dirigeants), classé sixième meilleure vente sur Amazon dans la catégorie « Politique » un mois seulement après sa parution, est lourdement censuré par les principaux médias français, lesquels ont pourtant reçu à deux reprises notre communiqué de presse ainsi que pour la plupart, un exemplaire du livre en service presse.

Preuve que quelque chose dérange peut-être aux plus hauts niveaux de l’information et de la politique française.

D’aucuns diront qu’il s’agit là de la paranoïa d’un éditeur frustré. Ils ont le droit de le penser, mais nous le réfutons. L’objectif premier de cet article n’est pas mercantile, les ventes sont déjà satisfaisantes à notre niveau. Il s’agit plutôt d’informer les Français de façon indépendante sur ce qui se passe réellement dans notre pays, au contraire de certains médias (pas tous bien sûr, merci aux professionnels qui nous relayent) qui sont pilotés depuis l’Élysée.

Des médias si prompts à relayer, jusqu’à la nausée, la photo choquante du petit Aylan, l’enfant syrien mort sur une plage turque, pour convaincre le peuple français d’être favorable à l’accueil massif de migrants, mais qui collaborent docilement avec le gouvernement lorsqu’il s’agit de censurer les photos du Bataclan, résultante directe et visible de leur politique machiavélique.

Des médias qui, largement subventionnés par le gouvernement et donc dépendants, participent allègrement à faire peur aux Français avec d’interminables reportages TV et radio particulièrement anxiogènes. Ou avec des vidéos achetées à des opportunistes sur le marché parallèle de la terreur (« c’est plus cher si on entend le bruit des balles » était-il précisé…), qu’ils diffuseront en boucle pour que le peuple accepte avec soulagement de nouvelles lois liberticides qui permettront au gouvernement de mieux contrôler la population.

À qui profitent les divisions ?

Pendant ce temps-là, la France est divisée, les musulmans français sont pointés du doigt dans leur propre pays, et on ne parle plus des véritables problèmes de notre société (chômage, intégration, sécurité, fiscalité et scandales politiques entres autres).

« Diviser pour mieux régner » pensez-vous…? Vous n’êtes pas loin de la vérité.

Les dirigeants politiques, quant à eux, vont vraisemblablement nous offrir en 2017 les trois mêmes candidats PS/LR/FN qui s’étaient présentés en 2012… Difficile de penser que le citoyen aura réellement le choix tant celui-ci est tronqué dès le départ.

Oui à une vraie démocratie

En cette période d’exaspération collective et d’anti-démocratie (puisque le peuple s’éloigne du pouvoir), le moment est donc propice pour mettre en place une nouvelle constitution dont l’exemplarité est érigée en priorité absolue, avec notamment :

– un seul mandat maximum (pour que chaque élu ne mobilise pas son énergie sur une éventuelle réélection et l’élaboration de stratégies dans ce but, souvent au détriment de l’intérêt public) ;
– non cumul des fonctions (pour favoriser la diversité politique et éradiquer les « professionnels multi-fonctions » et « rentiers » de la politique qui s’accrochent à leur poste jusqu’à leur retraite) ;
– transparence des frais des politiques (les élus sont payés par les contribuables ; tous les frais doivent donc être publics et justifiés pour éviter les salaires déguisés, comme c’est le cas actuellement pour les députés qui perçoivent 5770 euros/mois pour leurs frais sans avoir besoin de les justifier, au contraire des chefs d’entreprise et salariés) ;
– retraites liées à leurs fonctions politiques non cumulables ;
– inéligibilité à vie des élus condamnés pour fraude (« qui a bu, boira » disait l’adage… Comment accepter que des politiciens ayant détourné de l’argent public, donc volé des millions de Français, puissent à nouveau gérer des portefeuilles publics ?) ;
– referendum obligatoire pour les décisions qui engagent le peuple français.
(Liste évidemment non-exhaustive)

Aux armes citoyens ?

Les termes « Liberté, Égalité, Fraternité », trop longtemps bafoués par le comportement parfois abject de nos élites politiques qui contribuent à mettre le peuple sous tension, doivent à nouveau avoir un sens dans notre pays.

C’est donc (en partie) au prix d’une nouvelle constitution que l’unité nationale retrouvera sa place au sein de notre société, et que nous pourrons redire avec fierté : « Vive la France ! ».

Citoyens français, vous avez rendez-vous avec votre Histoire, partagez en masse cet article et mettez la pression sur vos élus pour que notre société devienne enfin une vraie démocratie, sereine et équitable pour tous.

Voir la vidéo de Jean-Loup Izambert sur TV Libertés :

https://youtu.be/DBTTs6xjT2Y?t=12m5s

Par La Rédaction| 2017-11-06T09:50:17+00:00 novembre 20th, 2015|