Sortie de « Moi, citoyen de la République », un livre (très) engagé de Loïc MBOUGUEN

>>Sortie de « Moi, citoyen de la République », un livre (très) engagé de Loïc MBOUGUEN

Sortie de « Moi, citoyen de la République », un livre (très) engagé de Loïc MBOUGUEN

Aujourd'hui paraît "Moi, citoyen de la République" de Loïc MBOUGUEN, un ouvrage d'actualité qui dénonce courageusement non sans une pointe d'humour les dérives du système actuel français et international.

Après les livres sur Jacques Mesrine, les prisons françaises ou le handicap, la collection "Faits de société" s'enrichit d'un nouvel ouvrage avec "Moi, citoyen de la république" de Loïc MBOUGUEN, un jeune auteur âgé de trente-trois ans diplômé d'une grande école d'ingénieurs.

À travers son livre, écrit de façon originale, Loïc Mbouguen porte un regard aiguisé, souvent accusateur, sur les dérives d'une France qui favorise l'individualisme, le communautarisme et l'appât de l'argent au détriment de la collectivité et de l'union autour du drapeau.

Très complet, parfois drôle malgré la gravité de la plupart des sujets abordés, "Moi, citoyen de la République" appelle à la prise de conscience citoyenne et dénonce l'attitude des politiciens, plus soucieux de leur propre carrière que de la pérennité du pays, ainsi que celle de certains journalistes, qui selon lui désinforment la population.

Un livre qui appelle à la réflexion et au débat, dans la lignée du désormais culte "Indignez-vous !" de Stéphane Hessel.

Le livre est disponible en version numérique et papier sur de nombreuses librairies et plateformes, et un extrait peut être feuilleté en ligne sur IS Ebooks.

Feuilleter l'extrait de "Moi, citoyen de la République"

 

Résumé:

Aujourd'hui, les valeurs défendues par la République sont détruites, lentement et sûrement, par les intérêts politiques, la désinformation, l’individualisme, le communautarisme et l’amour de l’argent.
En démocratie, le pouvoir appartient au peuple, c’est-à-dire aux citoyens. Et être un citoyen normal, c’est exercer ce pouvoir pour l’intérêt de tous.
Voici donc les promesses que je m’engage à tenir tout au long de ce livre, en tant que citoyen normal de la République :
 
1) Moi, citoyen de la République, je serai un citoyen normal, c’est-à-dire que je me permettrai de donner mon avis sur tout, que cela me concerne ou non en tant que personne privée.
2) Moi, citoyen de la République, chaque fois que je porterai ma casquette de citoyen, je ne donnerai des opinions sur des sujets que sous le prisme de l’intérêt général et non pas sous celui de mes intérêts personnels ou d’intérêts de groupes particuliers.
3) Moi, citoyen de la République, je m’interdis de me soumettre à une pensée construite seulement à travers des pulsions, de quelque nature qu’elles soient, ou des émotions.
4) Moi, citoyen de la République, je n’oublierai jamais que l’Esprit de la République est fondé sur des critères d’égalité entre citoyens ainsi que sur l’intérêt général.
5) Moi, citoyen de la République, quelles que soient les tentations, je refuserai toujours de diviser le pays en communautés, car la République est une communauté de citoyens et non une fédération de communautés.
6) Moi, citoyen de la République, je n’oublierai pas qu’en matière de politique internationale, il sera toujours question de rechercher l’intérêt général – celui de l’Humanité – plutôt que l’intérêt de groupes particuliers, fussent-ils des « alliés ».
 

« Moi, citoyen de la République » est livre engagé qui aborde sans détours de nombreux thèmes d'actualité, tant français qu'internationaux : Mariage pour tous, Assistanat, incohérences politiques, laïcité, Affaire Florence Cassez, conflits libyen et israëlo-palestinien... Autant de sujets sensibles que l'auteur traite avec le regard clairvoyant d'un citoyen français soucieux de l'avenir de son pays.

Par | 2017-11-06T09:51:09+00:00 dimanche 6 octobre 2013|