« Prisons : Mode d’emploi », de Michel LAENTZ, sort aujourd’hui en eBook et livre imprimé !

>>« Prisons : Mode d’emploi », de Michel LAENTZ, sort aujourd’hui en eBook et livre imprimé !

« Prisons : Mode d’emploi », de Michel LAENTZ, sort aujourd’hui en eBook et livre imprimé !

IS EDITION publie aujourd’hui « Prisons : Mode d’emploi, le second ouvrage de sa collection « Faits de société ». A travers ce livre complet et détonnant, Michel LAENTZ signe une œuvre engagée et courageuse qui pointe du doigt les défaillances du système carcéral français.

 

Les versions numériques (eBooks) et livres imprimés sont disponibles en exclusivité sur la librairie IS Ebooks, et d’ici quelques jours sur les autres plateformes.

Cliquez ici pour consulter la fiche de « Prisons : Mode d’emploi » sur la librairie IS EBooks

 

Résumé :

 

Prisons : Mode d'emploi

Pour la France, pays qui fut à l’origine des Droits de l’Homme, la prison a toujours été un sujet tabou. Amplifiés par un microcosme très violent, les problèmes de surpopulation, homosexualité imposée, rackets, et endoctrinements religieux ont toujours créé un malaise dès lors qu’il s’agissait pour nos politiques d’en expliquer les raisons.

 

Quels risques encoure un nouveau ou ancien détenu au sein d’une prison ? Que se passe-t-il à l’intérieur au quotidien ? Pourquoi les suicides sont-ils inéluctables ? Quelles sont les conditions de détention chez les femmes ? Comment et pourquoi devient-on maton ?

 

Quelques exemples de questions auxquelles « Prisons : Mode d’emploi » répond sans censure, renforcé par des anecdotes et témoignages provenant des surveillants et détenus rencontrés par l’auteur.

 

Dans ce livre qui décrit courageusement « l’enfer des prisons », Michel LAENTZ signe un ouvrage complet et explosif, qui permet d’en savoir plus sur un univers cauchemardesque qui à la fois fascine et repousse. Il y dénonce des conditions physiques et morales insoutenables, où les condamnations, qui ne remplissent plus leur fonction principale de réinsertion, se transforment souvent en double voire triple peine pour les détenus.

 

Par La Rédaction| 2017-11-06T09:51:13+00:00 novembre 4th, 2012|